MEMBRES DANS LE GROUPE
MESSAGES SUR LE MUR
AUCUNE COPIE EST PERMISE SUR CE GROUPE. SI CETTE RÈGLE EST ENFREINTE, UN MODÉRATEUR DU JEU SERA MIS AU COURANT.



Bonjour et bienvenue sur le groupe "Les légendes des pistes" ! 
Ce groupe parlera entièrement des chevaux de courses qui ont, pour la plupart, marqué l'histoire et devenus des légendes. 
Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture !



S O M M A I R E

- Présentation du groupe. 
- De quoi parle ce groupe ? 
- Nos coureurs légendaires. 
- Concours de mascotte. (OPEN)
- Les News. 
- Nos partenariats. 
- Les commentaires des membres.
- Pour le plaisir de nos yeux.



P R É S E N T A T I O N - D U - G R O U P E

Un groupe créé le 21.1O.2O12.
Comportant titi008 comme fondatrice. 
Ainsi que ___ comme directeur/trice.
Comme objectif: atteindre les 4O membres. 



 D E - Q U O I - P A R L E - C E - G R O U P E ?

C'est une grande question, n'est-ce pas ? Eh, bien. Voilà de quoi parle ce groupe ... 
Il est entièrement basé sur les anciens chevaux de courses, ceux qui ont marqué l'histoire à leur façon. Des films les ont fait revivre tel que "La légende de Seabiscuit". Un groupe qui les fera ainsi revivre et vous pourrez même en apprendre sur eux. 
Seabiscuit, War Admiral, Ruffian, Secretariat, Eight Belle seront de la partie. Si vous connaissez d'autres légendes, prévenez-nous ! En même ou sur le mur du groupe, évidemment. Nous seront heureux de faire quelques recherches sur eux et les afficher sur la fiche.
Bien sûr, si vous avez une quelconque suggestion ou autre, n'hésitez pas non plus. Le groupe est fait pour vous plaire.

 

N O S - C O U R E U R S - L É G E N D A I R E S

L'une des meilleures rubriques du groupe ! Quelques uns d'entre eux seront affichés. Leur source proviennent tous de Wikipédia, donc il est possible qu'il y ai quelques erreurs. J'espère que vous nous pardonnerez pour ce léger problème. 
On va commencer par en décrire un, connu pour sa petite taille mais ses grandes victoires. Héros d'un film et d'un livre écrit par Laura Hillenbrand. Vous avez deviné ? Eh bien c'est notre cher Seabiscuit ! 
* * *

SEABISCUIT
"Seabiscuit (23 mai 1933-17 mai 1947) est un cheval de course pur-sang américain. Il défraya la chronique au cours des années 1930, et son parcours hors du commun fit de lui une figure populaire auprès du public américain alors frappé par la Grande Dépression. Il est demeuré un des chevaux de courses les plus célèbres de l'histoire, et de nombreux livres et films lui ont été consacrés, dont un film à succès, "Pur Sang, la légende de Seabiscuit",  nommé pour l'Oscar du meilleur film en 2003."

Les débuts ... 
Seabiscuit est né au haras de Claiborne Farm, à Paris, dans le Kentucky. Propriété de Gladys Mills Phipps, son modèle et son attitude ne laissaient présager en rien de son avenir : petit, avec de mauvais aplombs, il se signale surtout par son apathie. Son premier entraîneur, le légendaire Sunny Jim Fitzsimmons, s'en occupe peu, et le fait courir sur des hippodromes de seconde zone, où le poulain ne brille guère. À la fin de son année de deux ans, il aura beaucoup couru (35 courses), pour cinq victoires seulement. Il est alors vendu pour 8 000 $ à Charles S. Howard, un entrepreneur fortuné. Si le prix de vente (environ100 000 dollars d'aujourd'hui) fut loin d'être négligeable malgré le maigre palmarès du poulain, c'est que Sunny Fitzsimmons ne niait pas que celui-ci possédât un certain potentiel, et après tout il avait déjà engrangé plus de 12 000 $ de gains.

Premiers Triomphes ...
Seabiscuit fut confié à un obscur entraîneur, Tom Smith, qui ne mit pas longtemps à mesurer le talent du cheval, qui ne demandait qu'à s'épanouir. Il s'en occupa attentivement et le confia à un jockey en mal de réussite, Red Pollard. Les résultats ne se firent pas attendre, le poulain remportant plusieurs victoires sur la Côte Est. Fin 1936, il est envoyé en Californie, où il remporte deux nouvelles épreuves, faisant à chaque fois une forte impression. L'année suivante, il monte nettement de catégorie, et son objectif avoué est le Santa Anita Handicap, la plus prestigieuse épreuve californienne, dotée de $125.000 (soit environ 1,5 million de dollars d'aujourd'hui). Après avoir remporté une des deux courses préparatoires auxquelles il a pris part, Seabiscuit s'aligne au départ de la grande épreuve face aux meilleurs chevaux de la Côte Ouest. Bien placé durant le parcours, il semble avoir course gagnée quand il ralentit inexplicablement, et se fait toiser au poteau par Special Agent, d'un nez. Cette défaite est imputée à Red Pollard qui, ayant perdu un œil lors d'un accident à l'entraînement (et non au cours d'un match de boxe, comme le prétend le film de 2003), n'a pas vu à temps son concurrent qui fondait sur lui. Malgré ce revers, Seabiscuit est considéré comme le meilleur cheval de Californie, d'autant qu'il remporte ses trois courses suivantes. Son propriétaire décide alors de réexpédier son champion sur le circuit de la Côte Est, réputé plus relevé, et Seabiscuit se montre à la hauteur de sa réputation grandissante, accumulant les succès dans des handicaps où il doit supporter des charges bien plus lourdes que ses adversaires. À la fin de l'année 1937, il a remporté 11 de ses 15 courses et il est le cheval le plus riche des États-Unis, ayant accumulé près de $ 170.000 de gains. Néanmoins, s'il est une grande vedette en Californie, il reste, côté Atlantique dans l'ombre du phénomène War Admiral, au parcours plus classique et plus prestigieux, puisqu'il est devenu le quatrième poulain de l'histoire à remporter la triple couronne et s'est vu attribuer le titre de cheval de l'année. 


Seabiscuit VS War Admiral: Le match du siècle ...

Enfin, une date est fixée pour le match entre Seabiscuit et War Adimiral ! Il aura lieu le 1er novembre en 1938 sur l'hippodrome de Pimlico, à Baltimore (d'où son nom : "The Pimlico Special"). Les médias ne tardent pas à considérer cette rencontre comme "le match du siècle". C'est en effet le Ali-Frazier des courses hippiques : jamais une course n'aura suscité un tel engouement, et peu d'événements sportifs pourront jamais se prévaloir d'une telle fièvre populaire. Venues des quatre coins du pays, 40 000 personnes se pressent à Pimlico, tandis que 40 millions d'Américains suivent l'événement à la radio, un score inouï pour l'époque. Sur le papier, War Admiral est le grand favori. Son aptitude à prendre des départs fulgurants doit avoir raison de la longue accélération typique de son rival. Mais le rusé Tom Smith a fait subir un entraînement spécial à son protégé en l'habituant à bondir dès qu'il entend une cloche. Au son de la cloche qui annonce le départ de la course, Seabiscuit prend immédiatement le meilleur sur son adversaire, le laisse revenir un peu à mi-parcours, puis repart de plus belle pour s'imposer par quatre longueurs. Partout, c'est la stupéfaction : le « match du siècle » est remporté par l'outsider. Suite à cet exploit retentissant, Seabiscuit est naturellement sacré cheval de l'année.



[Source texte: Wikipédia ; Source image: Google image]

* * *


WAR ADMIRAL

"War Admiral (1934-1959) est un cheval de course pur-sang américain. L'un des plus grands champions de l'histoire des courses, il restera à jamais dans la mémoire collective comme le rival du célèbre Seabiscuit."


Fils de la légende du turf américain Man O'War, War Admiral est né à Lexington dans le Kentucky. Propriété de Samuel D. Riddle, entraîné par George Conway et monté par Charles Kurtsinger, il fit partie des meilleurs éléments de sa génération à deux ans, mais c'est l'année suivante qu'il se révèle quasi-invincible, s'installant au sommet de la hiérarchie. Surnommé The Admiral ou The Mighty Atom, ce petit cheval à la robe très foncée demeure invaincu à trois ans, enchaînant les victoires avec la même facilité, et devient le quatrième cheval de l'histoire à s'octroyer la Triple Couronne. Il est naturellement sacré meilleur 3 ans et cheval de l'année 1937.


Resté à l'entraînement à quatre ans, War Admiral poursuit sa moisson de succès. Mais de l'autre côté du pays, sur la côte Ouest, un autre phénomène retient l'attention : Seabiscuit, une sorte de Cendrillon du turf dont les exploits lui valent une grande popularité. Le public réclame une confrontation entre les deux cracks, qui sera sans cesse ajournée pour se tenir, enfin, le 1ernovembre 1938. Ce sera le "match du siècle", où War Admiral, pourtant grand favori, devra s'avouer vaincu face à la pugnacité de son aîné. Cette défaite ne sonne pas le glas de sa carrière : il renoue avec le succès de sa sortie suivante, puis effectue une rentrée victorieuse en 1939. Mais ce sera sa dernière apparition, puisqu'une grave blessure l'oblige à une retraite anticipée, après 21 victoires en 26 courses. Devenu étalon, War Admiral brillera encore dans cet exercice, devenant tête de liste des étalons américans en 1945. Il produira beaucoup de bons deux ans et de nombreuses poulinières qui ont sur perpétuer son sang au stud-book (il fut deux fois tête de liste des pères de mères en 1962 et 1964). Intégré au Hall Of Fame des courses américaines en 1958, War Admiral est classé 13e sur la liste des 100 meilleurs chevaux de sport hippique américan du dixième siècle établi par le magazineBlood-Horse.



[Source texte: Wikipédia ; Source image: Google image]

* * *


MAN O WAR

"Man O War (1917-1947) est l'un des chevaux de course les plus célèbres du dixième siècle dans les courses de plat. Né à Lexington, dans le Kentucky, issu de Fair Play, un étalon important, et de Mahubah (par Rock Sand), il est souvent considéré comme le meilleur cheval de l'histoire des courses américaines."


Carrière de courses ...

Élevé dans le Kentucky par August Belmont Jr. (dont le père donna son nom aux Belmont Stakes), Man O'War fut nommé ainsi par la femme de ce dernier, en hommage à son mari parti sur le front français durant la première guerre mondiale. En 1918, Belmont décide de vendre son élevage, et le yearling passe sur le ring à Saratoga, où Samuel D. Riddle l’acquiert pour 5 000 dollars. Le poulain est envoyé à Glen Riddle Farm, dans le Maryland. Entraîné par Louis Feustel, Man o'War fait d’impressionnant débuts en juin 1919 à Belmont Park, s’imposant par six longueurs, puis enchaîne par une victoire écrasante dans les Keene Memorial Stakes. Cette année-là, le cheval allait connaître la seule et unique défaite de sa carrière, dans les Sanford Memorial Stakes. Elle s’explique aisément : à l’époque, le départ était donné à l’élastique, et la course démarra alors que le cheval, complètement à l’arrêt, tournait le dos à la piste. Parti loin derrière le peloton, il fut en outre particulièrement mal monté par son jockey paniqué par ce départ catastrophique. Trop pressé de revenir près de la tête, Loftus donna un parcours exécrable au champion, qui termina malgré tout très fort à une demi-longueur du vainqueur, un certain Upset, passé à la postérité pour ce fait d’armes - l’expression « upset » désignant parfois, en sport, le fait qu’un favori soit battu par un outsider à la surprise générale. À la fin de son année de 2 ans, Man O'War, surnommé "Big Red", était néanmoins l’incontestable leader de sa génération, ayant remporté neuf de ses dix courses. En 1920, Johnny Loftus se vit refuser le renouvellement de sa licence de jockey. Il fut remplacé sur la selle de Man o'War par Clarence Kummer. Louis Feustel refusa d’engager son prodige dans le Kentucky Derby, estimant prématuré de faire courir au mois de mai un 3 ans sur les 2 000 mètres de Churchill Downs. En outre, son propriétaire n'aimait pas courir dans le Kentucky. En revanche, Big Red remporta les Preakness Stakes (sur 1 800 m à l’époque) puis les Belmont Stakes (sur 2 300 m à l’époque), et ce par vingt longueurs, en pulvérisant le record de la course en 2'14"20. Il enrichit son palmarès en accumulant les victoires notamment dans les Dwyer Stakes, les Travers Stakes, le Stuyvesant Handicap, la Jockey Club Gold Cup. Invincible, il faisait fuir la concurrence, si bien qu’il n’eut aucun adversaire déclaré à la veille des Lawrence Realization Stakes, jusqu’à ce que le valeureux Hoodwink, réputé pour être l’un des meilleurs chevaux du pays, relève le gant. Man o'War le devança de 100 longueurs (certains disent plus), soit le plus grand écart jamais enregistré dans l’histoire des courses. Le phénomène boucla ses 2 600 m en 2'40"80, un record qui tient toujours sur l’hippodrome d’Aqueduct. Man O’War fit ses adieux à Windsor, au Canada, dans la Kenilworth Park Gold Cup, qui fut la première course hippique entièrement filmée de l’histoire. Le crack était opposé au champion Sir Barton, le premier vainqueur de ce qui allait devenir la triple couronne américan. Man O'War s’imposa au ralenti, avec sept longueurs d’avance.


Honneurs et récompenses ...

Vainqueur de 20 de ses 21 sorties, Man o'War a établi trois records du monde, deux records américains, et trois records d’hippodrome. Admis en 1957 au Hall Of Fame, il occupe le premier rang du classement des 100 meilleurs chevaux des courses américaines au dixième siècle établi par le magazine Blood-Horse. Une grande course qui se déroule à New York, les Man O'War Stakes, le célèbre chaque année, et plusieurs rues portent son nom. À l'occasion de son 21e anniversaire, une émission fut diffusée à l'échelle nationale depuis Faraway Farm. Plusieurs ouvrages lui sont consacrés : édité en 1950, Man o'War, signé par Page Cooper et le célèbre journaliste sportif Roger Treat, est un classique du genre. Walter Farley, l’auteur de la célèbre série L'Étalon noir, publia une autre biographie. La dernière en date, écrite par Dorothy Ours, s’intitule Man o' War : A Legend Like Lightning (2006). Man o'War apparait dans La fille de Négofol (Kentucky Pride), film muet réalisé en 1925 par John Ford.



[Source texte: Wikipédia ; Source image: Google image]

* * *


RUFFIAN

"Ruffian (17 avril 1972 – 7 juillet 1975) est une jument américaine considérée comme l'un des meilleurs chevaux de courses américaines au XXe siècle."


Carrière ...

Née à Claiborne Farm dans le Kentucky, Ruffian a été élevée par Stuart S. Janney Jr. et Barbara Phipps Janney puis entrainée par Frank Y. Whiteley Jr dès ses débuts. Elle a reçu le surnom de "Reine des Pouliches" après s'être vue décerner le titre de Meilleure pouliche de 2 ans aux États-Unis en 1974, remporté la triple courinne des pouliches en 1975, et avoir été sacrée à titre posthume meilleure pouliche de 3 ans, la même année. Lucien Laurin, l'entraineur de Secretariat a déclaré à la presse qu'elle était "peut-être meilleure que Secretariat". Ruffian est resté invaincue en 10 courses sur des distances allant de 1000 à 2400 mètres, avec une marge moyenne de 8 longueurs sur ses adversaires en prenant la tête très tôt. Sa onzième et dernière course se déroula à Belmont Park, le 6 juillet 1975. Elle devait affronter le lauréat du Kentucky Derby, Foolish Pleasure lors d'une course spécialement créée pour eux. Devant 50 000 spectateurs et 18 millions de téléspectateurs, Ruffian pris l'avantage comme à son habitude, mais se brisa les deux os sésamoïde de son antérieur droit. Son jockey, Jacinto Vasquez, eut beaucoup de mal à l'arrêter car la pouliche continuait malgré tout son effort. Immédiatement opérée durant trois heures, et après que l'anesthésie se fut estompée, la pouliche eut un réveil agité et brisa son plâtre, aggravant sa blessure, si bien que l'équipe médicale n'eut d'autre choix que de l'euthanasier. Ruffian, fut enterrée sur l'hippodrome de Belmont Park, le bout de son nez dirigé vers la ligne d'arrivée. Sa mort suscita une vive réaction du public et créa une polémique sur la santé des pur-sang, et l'influence de la consanguinité, notamment le sang de l'omniprésent Native Dancer.


Ses victoires ...

Onze courses, Dix victoires

Gains: $ 313'428

Victoires: Astoria Stakes (1974), Spinaway Stakes (1974), Sorority Stakes (1974), Acorn Stakes (1975), Mother Goose Stakes (1975), Coaching Club American Oaks (1975), Filly Triple Crown (1975)



[Source texte: Wikipédia ; Source image: Google image]

* * *


SECRETARIAT

"Secretariat (30 mars 1970  4 octobre 1989) est un cheval de course pur-sang anglais, né de Bold Ruler et Somethingroyal, par Princequillo. Né au haras "The Meadow", à Doswell en Virgine, il est considéré comme l'un des plus grands champions de l'histoire des courses. Le destin de Secretariat est en partie lié à une histoire de pile ou face. Ogden Phipps et Penny Chenery, éleveurs, concluent un arrangement pour se partager les poulains issus de leurs poulinières et de l'étalon Bold Ruler : le vainqueur du toss pourra choisir le poulain qu'il veut, tandis que le perdant gardera les deux autres. C'est ainsi que les Chenery, malheureux à pile ou face, deviendront des propriétaire comblés, puisqu'ils récupèrent un foal et un poulain à naître au printemps suivant : celui-ci se nommera Secretariat."


Carrière de courses ...

À deux ans:

Entraîné par le Québécois Lucien Laurin, monté par Paul Feliciano sous les couleurs de The Meadow, Secretariat fait ses débuts sur l'hippodrome d'Aqueduct, dans le Queens, en juillet 1972. Il termine 4e, mais commence à faire parler de lui dès la sortie suivante. Il enchaîne alors cinq victoires d'affilée, grimpant très vite les échelons qui le mènent au sommet de sa génération. Les Sanford Stakes tombent dans son escarcelle, puis les Hopeful Stakes et les Futurity Stakes. Dans les Champagne Stakes, il s'impose encore, mais gêne son dauphin, Stop the Music, au profit duquel il est rétrogradé à la seconde place. Il remet les pendules à l'heure dès sa sortie suivante, dans les Laurel Futurity Stakes, où il inflige 8 longueurs à son malheureux rival. Une dernière victoire dans les Garden State Futurity Stakes, et il en termine de sa première campagne avec un bilan de 7 victoires en 9 courses, et surtout un titre de cheval de l'année aux États-Unis, fait rarissime pour un 2 ans, puisqu'on ne relève que sept cas similaires depuis 1897 et la création de cette distinction.


À trois ans:

En 1973, Secretariat est bien sûr le grand favori de la triple couronne. Il entame sa préparation par deux victoires, et s'offre le record de la piste d'Aqueduct en parcourant le mile en 1'33"40 après avoir mené toute la course, pour la première fois de sa carrière. Lors des Wood Memorial Stakes, il est une nouvelle fois dépossédé de sa victoire sur tapis vert en raison d'une bousculade, étant finalement classé 3e derrière son compagnon d'écurie Angle Light et ShamMalgré cette péripétie, il est le grand favori du Kentucky Berdy. 135 000 personnes viennent acclamer le phénomène à Churchill Downs. Pour sa première sortie sur2 000 m, Secretariat ne déçoit pas : il l'emporte par deux longueurs et demi devant Sham et Our Native, et surtout, avec un chrono de 1'59"40, il devient le premier cheval à descendre sous la barre des 2 minutes sur 2 000 m. 37 ans plus tard, il est toujours détenteur du record de la plus grande course américaine. Après sa victoire dans le "Run for Roses", les Preakness Stakes sont une formalité. Mais Secretariat fait mieux que s'acquitter de sa tâche (victoire par deux longueurs et demi devant les duettistes Sham et Our Native), en établissant là encore un temps exceptionnel, 1'53"40 sur 1 900 mEn passe de remporter la triple couronne, Secretariat est déjà une star nationale. Il est le premier cheval à faire la couverture de Time Magazine, Nwesweek, et Sports Illustrated la même semaine. À Belmont Park, pour les Belmont Stakes, troisième et ultime étape de la triple couronne, 67 000 personnes sont venus voir le poulain entrer définitivement dans la légende. Ils vont assister à l'un des plus mémorables événements de l'histoire des courses. Seuls quatre chevaux osent défier le crack, dont le vaillant Sham. Celui-ci s'élance en tête, mais se perdra en route. Car Secretariat réalise une performance extraordinaire : immédiatement aux avant-postes, il l'emporte sans se préoccuper de la concurrence, qu'il relègue dans le lointain, et termine avec un avance ahurissante de 31 longueurs. Inimaginable à l'ère des courses modernes, cet écart, du jamais vu depuis le mythique Count Fleet (lauréat de la même course par 25 longueurs en 1943), constitue un record qui ne sera sans doute jamais battu. Ce n'est pas tout : Secretariat survole la course en 2'24"00, soit deux secondes plus vite que l'ancien temps de référence. Ce record du monde, sur piste en sable, tient toujours aujourd'hui.


Fin de carrière ...

N'ayant aucun rival, Secretariat est devenu le 9e lauréat de la triple couronne. Seuls Seattle Slew en 1977 et Affirmed en 1978 imiteront cet exploit. Le phénomène continue à se produire en courses. À Chicago, on crée spécialement une épreuve pour qu'il puisse faire étalage de sa classe devant le public local : il s'adjuge sans coup férir l'Arlington Invitational, plus tard rebaptisé Secretariat Stakes. Mais désormais, il va apprendre le goût de la défaite. À Saratoga, sur un hippodrome surnommé le "tombeau des favoris", il s'incline dans les Whitney Stakes d'une longueur face à Onion. Il appelle de ce revers immédiatement en remportant une autre course créée pour lui, la Malboro Cup. À cette occasion, il mate un lot de très haut niveau comprenant Onion'Riva RidgeKey to the Mint et deux autres champions venus de Californie et du Canada . Et en profite pour établir un nouveau record du monde sur 1 800 mÀ nouveau, il rend les armes dans les Woodward Stakes, cette fois devant Prove Out, qui le devance de plus de 4 longueurs. Mais encore une fois, Secretariat se reprend en allant gagner par 5 longueurs les Man O'War Stakes, pour son premier essai sur le gazon, avec à la clé un temps canon de 2'24"80. Prévue de longue date, l'ultime sortie du prodige est programmée au Canada, dans les Canadian International Stakes. Secretariat y fait ses adieux sans fausse note, avec une dernière victoire, par 6 longueurs et demi. Sa carrière exceptionnelle fut naturellement couronnée d'un second titre de cheval de l'anée aux États-Unis, de meilleur de 3 ans, et cheval de l'année sur la gazon. Timeform lui octroie le second plus haut rating de son histoire, 144. Seul le légendaire Sea Bird fut mieux coté, avec 145, puis le phénomène britannique Frankel s'attribuera la plus haute référence en 2012 avec un rating de 147.




[Source texte: Wikipédia ; Source image: Google image]



 C O N C O U  R S - D E - M A S C O T T E

Un concours de mascotte est préparé. Les inscriptions sont du 26.O6.2O14 au O6.O7.2O14. 
Vous pouvez participer avec deux chevaux maximum. 
Envoyé vos inscriptions par Mp !

- ...
- ...
- ...



L E S - N E W S

21.1O.2O12 - Création du groupe !
18.O4.2O13 - Fiche totalement refaite !
13.O5.2O13 - Le groupe atteint les 10 membres !
O6.O6.2O13 - Le groupe atteint les 20 membres !
26.O6.2O14 - Fiche refaite à nouveau ! 
26.O6.2O14 - Le premier concours de mascotte commence !



N O S - P A R T E N A R I A T S

Qu'est-ce qu'un partenariat ? C'est très simple ! Si vous souhaitez que nos membres rejoignent votre groupe et vice-versa, il suffit de nous le demander sur le mur du groupe ou directement en Mp. Nos groupes seront alors, en quelque sorte, "liés" et nous pourrons certainement partager des choses. Il nous faudra donc le bouton de partenariat de notre groupe. Dès que nous l'avons, nous le mettons sur la fiche du groupe et le tour est joué. On regardera, par la suite, si vous avez fait de même. 
Notre bouton est juste en-dessous. On vous demande donc de le mettre sur la fiche de votre groupe ou du groupe concernés avec le lien du notre afin de rendre plus simple la chose.
Nous sommes aussi en droit de refuser tout partenariat et vous de même. Aucune obligation. 

NOTRE BOUTON


NOS PARTENAIRES
GROUPE FONDÉ PAR -EDEN- ET DIRIGÉ PAR X-DOMYNO-X

GROUPE FONDÉ PAR LOANKIM (INCONNU)

GROUPE FONDÉ PAR EMILIEDUHAMEL


GROUPE FONDÉ PAR LILOU822 ET DIRIGÉ PAR AMBER2610



Cliquez sur les boutons pour aller jeter un coup d'oeil sur leur fiche.



L E S - C O M M E N T A I R E S - D U - G R O U P E

N'hésitez pas à lâcher vos commentaires concernant le groupe ! On en a besoin pour faire évoluer les activités, la fiche, etc. 
Postez-les sur le mur ou alors par Mp, tout ce que vous voulez ! Positifs comme négatifs. 

- ...
- ...
- ...



P O U R - L E - P L A I S I R - D E - N O S - Y E U X

Rien que pour la fin, je vous envoie pleins d'images belles et mignonnes.
On vous remercie pour votre visite et espérons que le groupe vous a plut. 
Pleins de bonnes choses ! 












Le groupe accueille un nouveau membre : 23anaelle.

Il y a 6 ans et 8 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : siouxs65.

Il y a 6 ans et 9 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : oceannedesbiens.

Il y a 6 ans et 11 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : sac.com.

Il y a 7 ans et 5 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : miss327.

Il y a 7 ans et 8 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : oceane56850.

Il y a 7 ans et 8 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : blafleur.

Il y a 7 ans et 8 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : nihaldoubheeadhara.

Il y a 7 ans et 8 mois
Le groupe accueille un nouveau membre : melaine_quellechance.

Il y a 7 ans et 8 mois

Très belles présentation !

Il y a 7 ans et 10 mois

Merci beaucoup, ça fait plaisir. c:

Il y a 7 ans et 10 mois